Aperçu de mon matériel.

Je vous ai parlé de mon processus créatif et de ce qui m’inspire dans mon travail. Donc maintenant je vais vous parler de ce que j’utilise pour réaliser mes illustrations.

Il n’y a pas que ma technique qui a évolué avec les années, mon matériel aussi a beaucoup changé. Lorsque j’ai découvert l’aquarelle, j’étais au lycée et quand j’ai souhaité essayer ce médium, c’est ma maman qui m’a offert mes premiers demi godets ! Je n’avais que 4 ou 5 couleurs à l’époque et j’utilisais les pinceaux que l’on vous fait acheté lorsque vous êtes au collège pour les cours d’Arts Plastiques.

À cette époque, le côté Bricolage/Jardinerie de la Grande surface où l’on faisait nos courses avait toute une partie loisirs créatifs. On y trouvait notamment la marque Van Gogh de Royal Talens, c’est de cette façon que j’ai acquis mes premiers demi godets d’aquarelle.

Encore aujourd’hui j’utilise cette marque, il y a dans ma palette certaines couleurs que j’adore et dont je ne retrouve pas d’équivalence.

Mon matériel de l’époque se composait donc de cette façon :

  • Demi Godets d’Aquarelle – Van Gogh, Royal Talens ;
  • Papier Canson 180gr puis Papier PaintOn Multi-techniques Clairefontaine 250gr ;
  • Pinceaux de grande surface ;
  • Pinceaux à réservoir – Pentel, acheté sur Amazon.

Pour le papier, j’ai vraiment commencé avec ce que j’avais sous la main. Ça m’a permis de m’entrainer mais très vite j’ai dû augmenter le grammage du papier pour pouvoir avoir quelque chose de correct. Le papier PaintOn de Clairefontaine est un papier lisse. Au début cela me convenait et je ne supportait pas d’ailleurs le papier avec un grain texturé , le rendu n’était selon moi, pas beau. Aujourd’hui je sais qu’il s’agissait seulement de ma technique qui n’était pas au point.

Pour ce qui est des pinceaux à réservoir, il y a eu une période où c’était plutôt répandu d’utiliser ce genre de pinceau. J’en ai donc eu un lot, trouvé sur Amazon. Je ne maîtrisais pas le pinceau classique que l’on trempe dans l’eau. Aussi, il m’était agréable d’en avoir un qui ne se recharge pas toutes les 10 secondes. Cependant, la gestion du réservoir était un peu délicat et il arrivait souvent qu’il se mette à fuir sur le papier.

Finalement, j’ai arrêté d’utiliser ce genre de pinceau. D’une part parce que ma technique s’améliorait et d’autre part, parce je finissais pas ne plus apprécier la sensation et le rendu qu’un pinceau à réservoir donnait à mes dessins.

J’ai également acquis un de mes premiers carnets à aquarelle courant 2017. Un carnet à spirale de la marque Pink Pig (Une marque Anglaise), un papier légèrement texturé, 270gr, format A5. J’ai pas mal pratiqué à l’intérieur, et même s’il est clair que j’ai fait du chemin depuis ces illustrations, je leur trouve toujours un certain charme.

Voici quelques illustrations réalisées dans ce carnet aquarelle :

Et aujourd’hui ?

Avec le temps, l’évolution de ma technique m’a poussé vers du matériel plus professionnel. J’utilise toujours mon aquarelle Van Gogh, car comme je vous l’ai dit, certaines couleurs que je possède n’ont pas leur équivalent dans l’autre marque que j’utilise à présent :

  • La couleur 291 Titane Buff, une teinte que j’affectionne beaucoup et qui permet de casser le côté blanc d’un élément en lui donnant une teinte légèrement écru. Sur les bougies par exemple.
  • La couleur 620 Vert Olive, l’une des premières couleurs que j’ai eu dans ma collection. J’adore cette couleur et il se trouve que la teinte du même nom dans l’autre marque n’est pas pareil, elle contient moins de jaune et est moins vibrante selon moi.

Alors qu’elle est cette autre marque ? La gamme d’aquarelle extra-fine Horadam de chez Schmincke.

J’ai été pas mal influencé dans le choix de cette marque par certaines illustratrices que je suis. J’ai donc décidé d’acquérir quelques couleurs histoire de me faire mon propre avis. Lorsque vous passez d’une aquarelle d’étude/fine qui propose certes de très jolies couleurs, dans une grande variété de teintes et que les prix sont hyper attractifs, à une marque professionnelle extra-fine, avec des couleurs et des textures incroyables, le retour en arrière est difficile !

On sent la différence lorsque l’on travaille avec une peinture de qualité “correcte” ou avec une peinture de qualité “supérieure”.

Malgré cela, actuellement je travaille aussi bien avec mes aquarelles Van Gogh, qu’avec mes aquarelles Horadam. Sur mes illustrations, les deux se mélangent et le résultat me plaît !

Mes palettes d'aquarelles.
Mon matériel

Je vois beaucoup d’illustratrices présenter leurs palettes, savamment recherchées, qui respectent un thème ou une “direction artistique” bien précise … Moi non ^^’ Tout est mélangé !

Je ne fais pas énormément de mélange lorsque je peins, j’aime utiliser mes couleurs brutes, de ce fait j’aime avoir beaucoup de couleurs différentes dans ma palette. Il faut avouer que j’ai une légère addiction aux couleurs et lorsqu’une marque me plaît, j’ai cette envie d’acquérir toutes les couleurs ou presque, qu’elle propose ! Je ne pourrais pas me contenter des couleurs primaires et de faire mes mélanges moi-même … Chacun sa technique.

Pour ce qui est des pinceaux, j’ai d’abord essayé ceux de la marque Da Vinci, Forte synthetics en pointe ronde. Ils avaient l’avantage de ne pas coûter très cher mais le problème c’était leur rigidité. La pointe de ces pinceaux est trop raide et n’absorbe pas assez d’eau. Il faut dire qu’ils ne sont pas fait pour l’aquarelle non plus ! Il m’arrive de m’en servir pour du petit détail, lorsque j’ai besoin de précision et de prendre de la couleur sans avoir trop d’eau.

Maintenant je travaille avec les pinceaux Précision Raphaël, pointe ronde, série 8504. Ces poils bien qu’ayant une légère fermeté sont beaucoup plus souples que les Da Vinci. Ils absorbent aussi mieux l’eau et ne se déforment pas.

J’ai également un pinceau que j’utilise pour les lavis de la marque Winsor & Newton, pinceau aquarelle rond Artists que j’aime beaucoup car il absorbe et retient beaucoup d’eau. Parfait lorsque je souhaite mouiller une zone plus étendue de mon papier.

Mes pinceaux actuels.

Pour le papier j’utilise deux marques, les blocs de papier Montval de la marque Canson (300gr, Grain fin), mon format de prédilection c’est le A5, j’apprécie cette taille, c’est celle sur laquelle je suis le plus à l’aise. J’utilise également les blocs Britannia de la marque Hahnemühle (300gr, Grain Fin), mais pour ceux là, je préfère le format 24x32cm. Ce papier me sert à réaliser mes illustrations plus imposantes avec beaucoup de détails ou des bâtiments. C’est celui ci dont je me suis servie lorsque j’ai réalisé mon illustration pour le Nouvel An Chinois ou pour le Pub Irlandais.

  • Aquarelle fine Van Gogh – Royal Talens
  • Aquarelle extra-fine Horadam – Schmincke
  • Aquarelle extra-fine super-granuleuse Horadam – Schmincke
  • Feutres Aquarelle Zig Clean Color – Kuretake
  • Raphaël Précision Martre imitation sable, 8504 : n°6, 2, 6/0
  • Raphaël Précision Martre imitation sable, 8514 : n°4
  • Da Vinci Forte Synthetics : n° 8, 4, 3, 2, 1, 5/0
  • Winsor & Newton Artists’ Watercolour Sable, Rond : n°10
  • Montval – Canson, Format 18×25, 300gr, Grain Fin
  • Britannia – Hahnemühle, Format 24×32, 300gr, Grain Fin
  • Gomme mie de pain – Faber Castell
  • Porte-mine – Faber Castell, TK-fine 9713, 0.35
  • Feutre Pigma Micron – Sakura, n°005, 1 et parfois 3
  • Feutre PITT Artist Pen – Faber Castell, Taille : XS, S, M
  • Encre à dessin – Winsor & Newton, Teinte : White, Gold, Silver
  • Drawing Gum – Schmincke ou Sennelier

J’ai encore beaucoup de matériel dans mon bureau dont je ne vous ai pas parlé. (Acrylique, Feutre à Alcool, Crayon de couleur et j’en passe). Celui que je vous ai cité ici est vraiment celui que j’utilise au quotidien pour la réalisation de mes illustrations.

Pour ce qui est de l’achat de mes fournitures, je privilégie les magasins spécialisés d’Art. Le Géant des Beaux Arts et le site Aquarelle et Pinceaux, sont mes deux sites préférés. Je vais sur l’un ou sur l’autre en fonction des prix et des promotions bien sûr, mais aussi selon la disponibilité des produits. Certaines gammes ne sont présentes que sur l’un des sites. Je pense notamment aux couleurs de la gamme super-granuleuse de chez Schmincke, où certaines collections ne sont pas présentes sur Le Géant des Beaux Arts. Il m’arrive aussi de faire des achats chez Cultura.

Voilà pour les explications ! J’espère que cette liste un peu longue saura vous aiguiller dans votre recherche de matériel ou vous donnera envie de vous pencher sur l’aquarelle si vous ne connaissez pas ! N’hésitez pas à poser des questions en commentaires, j’y répondrai avec plaisir. Pour voir mon processus créatif, c’est par ici !

Une partie de mon matériel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut